08 Nov Magali AIME

 

AIME7

_ L’amour du bijou … ?

Mon histoire avec le bijou commence avec ma maman. 3 filles, 3 soeurs, ma mère est l’aînée, on a perdu la plus jeune il n’y a pas longtemps. Les 3 soeurs travaillaient dans la joaillerie, à des niveaux différents, avec chacune leurs personnalités. Les 2 plus jeunes chez Mauboussin, et ma maman chez un joailler qui fabriquait, à l’époque, pour toute la place Vendôme. C’est venu d’elles, d’une histoire familiale.

aime3

_Tes premiers bijoux étaient pour les Prairies de Paris ?

En fait, j’étais égérie aux Prairies de Paris pendant 10 ans. Et vers la fin, Laetitia m’a proposé de faire sa ligne de bijoux. C’est comme cela que j’ai appris mon métier, et ensuite je suis tombée enceinte, j’ai quitté les Prairies de Paris. Et j’ai monté Aime.

_T’es resté combien de temps ?

7 ou 8 saisons. J’ai lancé, ma ligne, Aime fin 2008.

aime2

_Tu as combien de saisons par an ? Deux ?

On fait deux saisons pour Aime, deux pour Charlet par Aime et deux autres collections pour Vanessa Bruno.

_Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Les inspirations sont partout. J’aimerai te raconter qu’elles sont dans tous les voyages, mais ça se passe pas vraiment comme ça. Nous, on a de la chance à Paris, les filles sont belles à tous les âges, elles sont dans une trivialité de séduction qui fait qu’il y a un théâtre chez la femme dans Paris qui est assez inspirant.

Cette saison … Je t’en parle parce que cela me tient à cœur… Je vais lancer une collection sur les femmes musulmanes. Cela fait déjà deux saisons qu’on y pense. Toutes les techniques et les artisanats d’Afrique du Nord, c’est ce qu’il y a de plus beau et c’est ce qui se perd le plus.

J’en parle beaucoup avec Sarah, qui fabrique les bijoux à l’atelier, et puis il y a eu des problèmes de timing mais là ça c’est imposé avec tout ce qu’on vit. Et puis c’est une façon de dire que la solution, pour moi, passera par les femmes. Je les soutiens !

_C’est beau. C’est hyper beau. Comment travailles-tu sur cette collection ?

Moi, je bosse beaucoup avec les bouquins, j’en ai beaucoup, beaucoup, beaucoup sur les bijoux, les musées. Mes premières boucles d’oreilles vraiment que j’ai faite, c’est un modèle, que tu connais sûrement, que je vais te dessiner, je les ai achetées à Barbés. Tu connais celles-ci ?

_J’adore …

Et moi en fait je les ai démontées, remontées, et j’en ai fait des plus courtes parce qu’elles étaient super grandes. Et ça c’était mon premier bijou. Avec des petites pampilles comme ça or et un petit marquage sur le dessus.

Je suis née à Marseille donc j’ai quand même cette influence hyper forte. Toutes ces couleurs. C’est un truc que j’ai en moi, j’en suis sûre.

AIME11

_Tu as des origines méditerranéennes ?

Non, ma grand-mère est corse . Ma tante, la plus jeune est née à Alger. Je fais cette collection pour raconter mon histoire, elle n’est pas liée aux événements, elle est liée à ma génération, à mes origines. Et à l’ambition que j’ai pour la femme.

_Et elle a un nom cette nouvelle collection ?

Non. Rires. Elle a un balbutiement de nom … ça sortira fin février, je pense.

_Et avec Vanessa Bruno ?

C’est la quatrième saison, c’est vraiment chouette ce qu’on a fait pour eux, on est parti sur un travail plus « Etrusques », plus proche des bijoux de l’antiquité. Tu veux que je te les montre ?

_Ah oui je veux bien

vb1 VB2

_De quoi t’a envie pour 2016, j’imagine que tout est déjà bien booké ?

Non, ça c’est pas notre genre du tout, on est plutôt toujours en retard mais c’est pas mal. Déjà, on a ouvert l’atelier ici, cela nous fait un lieu qu’on investit, on recommence pleinement. Et je me demande si on va pas finir par faire une petite ligne en or à la fin de l’année.

_Canon

Oui, je crois que c’est ça l’idée de 2016.

_ J’ai hâte de voir alors.

AIME5

 

 

AIME13

aime9

aime8AIME10

AIME4aime1

 

http://www.aime-bijoux.com/

Pic by Linda Mestaoui

 

1Comment

Post A Comment