13 Mar Kids friendly

Avec Violaine, on se connait depuis presque dix ans, elle était rédactrice en chef du magazine Milk et j’étais en charge des pages beauté, puis société. C’est une fille rare, engagée, avec beaucoup d’esprit, de talent et d’humour. Dont j’admire le parcours. C’est donc tout naturellement que je lui ai proposé un petit entretien. En bonus, quelques photos de son nouvel appartement dans lequel elle a emménagé en famille il y a à peine quelques mois.V1

_Si tu peux me parler de ton parcours, tu as fait des études de droit?  Que voulais-tu faire enfant ? Puis après en grandissant ?

Je voulais défendre la veuve et l’orphelin et mon expérience de déléguée de classe me donnais toute légitimité d’embrasser une grande carrière de pénaliste. Finalement les polycopiés, les codes et le milieu juridique ont eu raison de moi et je me suis réfugiée chez MilK après ma maîtrise de droit.

_ Qu’est ce que t’as apporté ton expérience au Milk magazine ?

Franchement un peu tout: le goût pour la presse écrite, pour la mode enfantine et pour ce métier de rédactrice en chef que j’adore.

_ Comment t’es venu l’idée de créer ta marque de chaussures pour enfants  Clotaire ?

C’est un ami qui est venu me voir avec des envies de chaussures pour enfants de luxe, j’ai répondu ok mais pas luxe et l’aventure était lancée.

_ Qu’est ce qui te plait dans ton travail de Rédactrice en chef du Marie-claire enfants ?

J’adore découvrir de nouveaux projets, soutenir les autres, apprendre les bonnes nouvelles des uns et des autres. Travailler depuis 15 ans dans le même milieu donne un fort sentiment d’appartenance que j’adore. Plus concrètement j’aime mettre en oeuvre un numéro et le penser du début à la fin. Essayer d’être le plus pertinente possible, servir cette ligne éditoriale que je veux militante mais souriante sans oublier la mode enfantine ! Je sais que la presse écrite est en crise mais je continue de faire chaque numéro, chaque projet avec le même enthousiasme et la même exigence.

_ Comment est né ton goût pour le bio ?

J’ai été éveillée au bio par ma coloc il y a quelques années depuis j’essaye petit à petit de faire de mieux en mieux et la maternité a renforcé ce sentiment de nécessité et d’urgence. Je suis comme tout le monde je me trompe (l’enveloppe à fenêtre c’est bac jaune ou pas ?), je découvre (ah le thé aussi faut le prendre bio ?) je compose (euh oui c’est des Nike 😉 mais j’essaye vraiment de limiter les dégâts et de transmettre aux enfants le goût des bonnes choses et le respect de la planète.

_ Qu’est ce qui te révolte (les engagements écolos qui te sont tiennent à coeur) ?

La langue de bois des politiques toutes espèces confondues. Le pouvoir de l’argent qui transcende tout. Je voudrais réduire drastiquement mes déchets sans me balader avec mes tuperwares. Je voudrais qu’il y ait des lombricomposteurs communs dans les immeubles. Je voudrais vraiment savoir comment trier correctement et être sure que les pouvoirs publics font ce qu’il faut avec nos déchets. Je voudrais être plus militante.

 

 

V3

_ Tu attends ton troisième enfant,  comment gères-tu ton travail et tes kids ?

J’essaye de faire comme tout le monde : au mieux. Le temps que je passe avec mes enfants j’essaye dans la mesure du possible de le passer vraiment avec eux, sans téléphone ni alerte emails. Et surtout je ne culpabilise pas. J’aime travailler. J’aime être avec eux ce n’est pas antinomique.-

_ Pensez-tu que tu aurais une grande famille quand tu étais plus jeune ?

Oui ! j’ai toujours rêvée de la carte de famille nombreuse !

_ Comment se passe ta grossesse ? on dit que chaque grossesse est différente …

Plutôt bien même si je suis plus crevée que pour les  deux autres et que j’avoue ne pas aimer cet état. en vieillissant on s’écoute plus je fais plus attention à ma fatigue je prends consciencieusement magnésium et fer mais j’essaye de prendre des dosages intelligents qui me sont conseillées et non vendus par le pharmacien du coin. Je vois une osthéo une fois par trimestre qui dit « mais il faut lu faire de la place à celui-là » et qui manipule avec fermeté et bienveillance.

_ Comment tes deux garçons appréhendent l’arrivée d’un nouveau bébé ?

Plutôt bien meme si je vois de l’inquiétude poindre. J’essaye de rassurer et surtout de leur dire combien l’amour des parents est fort et inébranlable.

_ Chaque enfant a un caractère différent en plus …

Je vais avoir un troisième garçon. C’est marrant comme la société réagit « oh t’es déçue ? » « tu nous feras un quatrième pour la fille » … je ferai rien du tout. J’ai déjà deux garçons si différents, leur personnalité sont si différentes et ce depuis leur plus jeune âge que j’attends vraiment un troisième enfants et non une reproduction des deux autres ; et je suis ravie. Mon seul regret c’est les robes et autres flonflons !

V4

V5

V6

V7

V7

 

 

V9

 

V10

Photos Linda Mestaoui

http://www.violainebellecroix.com/

http://chezchez.fr/

http://www.marieclaire.fr/enfants,200163.asp2

No Comments

Post A Comment